Projet d'Unité de Gestion des Sédiments à Arès

Le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon a présenté en septembre 2018 lors d’une enquête publique le projet d’implantation d’une Unité de Gestion des Sédiments (UGS) issus du dragage des ports et des chenaux du littoral nord et est du Bassin d’Arcachon. S’agissant d’une Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE) le projet a fait l’objet d’une étude d’impact consultable lors de l’enquête publique.

Localisation du projet d'UGS en forêt d'Arès (source SIBA)
Vue 3D du projet (source SIBA)

L’UGS serait implantée en forêt d’Arès au nord du lieu-dit « Querquillas » et accessible par le rond-point d’Andernos sur la voie rapide Bordeaux – Cap Ferret. Cette installation a pour but d’augmenter les capacités de traitement des sédiments dragués sur le Nord Bassin et de permettre leur valorisation dans l’agriculture ou les aménagements de voirie. Sur une surface de 8 ha, le projet prévoit l’aménagement de 6 bassins d’une capacité totale de 25 000 m3 :

  • 3 bassins pour l’égouttage des boues fraîchement draguées

  • 3 bassins pour le séchage des boues

  • 1 plate-forme de remaniement des boues séchées avant valorisation

Pour limiter son impact sur l’écosystème forestier le SIBA a souhaité innover dans la conception de l’installation et a pris plusieurs engagements sur les conseils de la Ligue de Protection des Oiseaux et du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, en intégrant des éléments remarquables de la biodiversité identifiés sur la parcelle prévue d’être déboisée. Cette démarche qualifiée BioDiv + prévoit :

  • Absence d’activité entre le 1er mars et le 31 août pour respecter la période sensible de la nidification de plusieurs espèces d’oiseaux protégées identifiées dans l’emprise du projet

  • Rampes et îlots dans les bassins pour permettre aux espèces aquatiques de s’y poser sans risque

  • Merlon végétalisé avec des plantes locales, nichoirs et mare pour d’autres espèces à la périphérie des bassins

Ruisseau le Cirès en forêt d'Arès, appelé aussi ruisseau d'Harbaris
Echelle limnimètrique du SIBA au droit du rejet envisagé pour suivre le débit

Le rejet des eaux d’égouttage est destiné à rejoindre le cours d’eau le Cirès situé à 300 m du projet, par l’intermédiaire d’un fossé de drainage. Le débit de rejet serait établi en fonction du débit du cours d’eau pour en limiter l’impact sur la qualité des eaux.

C’est notamment sur ce dernier point que Bétey Environnement a émis des réserves lors de l’enquête publique dans la mesure où le Cirès subit déjà des dégradations par les activités agricoles en amont et craignant que le rejet cette installation aggrave la situation actuelle compte tenu des teneurs en sel, matières en suspension et autres éléments contenus dans les sédiments marins. Nous n’avons pas reçu de réponse à ce sujet de la part du SIBA.

 

Le projet était au début de l’année 2019 en attente de la décision administrative pour autoriser son implantation. Nous n’avons pas de nouvelle à ce jour. Et donc nous restons vigilants.

logo BE copie.jpg

Nous contacter pour toute reproduction éventuelle.

Nous trouver​​​
photo 12bis.jpg

Cliquez sur l'image pour accéder à la page

Nous contacter

 

​Téléphone : ​06 80 05 61 73 

Email : m.bovio@laposte.net

Adresse : 126 boulevard de la République

33510 ANDERNOS LES BAINS

https://www.betey-environnement.fr

​​​